Le Centre Hospitalier de Villeneuve Saint Georges refait peau neuve

Le Centre Hospitalier de Villeneuve Saint Georges refait peau neuve

Le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve-Saint Georges (CHIV) a confié au Conseil by Egis une mission d’Assistance à Maîtrise d’Ouvragre (AMO) pour les opérations préalables à l’humanisation et mise en conformité incendie de son Immeuble de Grande Hauteur (IGH) principal, appelé « Monobloc » et créé entre 1965 et 1970.

LE CONTEXTE

Le Centre Hospitalier Intercommunal de Villeneuve St Georges (CHIV) est un établissement regroupant de multiples expertises médicales dans 6 pôles d’activité. L’hôpital couvre un bassin de plus de 350 000 habitants répartis sur 24 communes.

Le CHIV s’est engagé dans « une opération d’humanisation, d’ordonnancement des activités médicales et de mise en conformité de la sécurité incendie du monobloc » qui constitue un des deux bâtiments principaux du site de l’établissement.

Après avoir fait réaliser par Le Conseil by Egis un schéma directeur immobilier, le CHIV a décidé de réaliser une première phase d’opérations.

LA MISSION

Cette première phase d’opérations est décomposée en 5 projets principaux :

# La restructuration de la Sale de Surveillance Post-Interventionnelle (SSPI), du bloc endoscopie et création de deux salles de bloc supplémentaires.

# La restructuration des anciens blocs et transformation en service d’hospitalisation.

# La construction d’un bâtiment de psychiatrie regroupant l’unité d’hospitalisation conventionnelle, les consultations et l’hospitalisation de jour, sur une surface d’environ 2000m².

# Le déploiement d’extinction automatique de l’IGH pour renforcer la stabilité au feu du Monobloc.

# La mise en œuvre de travaux techniques prioritaires.

# La mission comprend la programmation et la conduite d’opérations de ces 5 opérations.

CHIFFRES CLÉS

# 200.000 consultations par an.

# Environ 100.000 urgences (dont 30.000 urgences pédiatriques) par an.

# 483 lits et places actifs sur le site de Villeneuve.

# 3120 accouchements par an.

Laisser un commentaire