C’est officiel : dorénavant, Le Conseil by Egis vise l’objectif Jeux Olympiques 2024 !

C’est officiel : dorénavant, Le Conseil by Egis vise l’objectif Jeux Olympiques 2024 !

Depuis le 15 juin dernier, la nouvelle a répandu sa vague de joie sur nos équipes. Le Conseil by Egis a été choisi pour accompagner Paris 2024 pour les Jeux Olympiques et Paralympiques. Top départ pour une belle aventure.

CONTEXTE

Depuis l’annonce officielle du mercredi 13 septembre 2017, Paris est en fête. La capitale se mue peu à peu en un terrain de sport géant, accueillant de multiples disciplines. Çà et là apparaissent des piscines éphémères, des trampolines sur les quais de Seine, un terrain de basket au détour d’une avenue, et les rues s’illuminent le soir de ces étranges couleurs sautillantes qui accompagnent les coureurs d’un marathon de nuit.

Mais tout rêve a un coût, et celui des Jeux Olympiques porte à débattre. Un budget total de 6,8 milliards d’euros, c’est l’ultime limite imposée aux acteurs de ce temps fort, surcoût compris. Et quand les investissements publics ne suffisent plus, il y a les investissements privés.

La Seine Saint Denis sera le théâtre des plus gros chantiers, et le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques Paris 2024 (le COJO) a décidé de faire confiance au Conseil by Egis pour assurer une utilisation raisonnable du budget et empêcher tout dépassement budgétaire supplémentaire. Le tout, sans aucune altération de la qualité de l’organisation et de l’événement.

Paris 2024

© Paris 2024

LA MISSION

15 juin 2018. Les équipes du Conseil by Egis se fédéraient lors de leur séminaire interne, quand la bonne nouvelle est tombée. « C’est officiel, nous accompagnerons l’organisation des Jeux Olympiques Paris 2024 !  », félicitait Eric Desplanches, directeur de la Business Unit. Cette mission est une double opportunité pour le Conseil : à la fois par le prestige qu’elle apporte à l’entreprise, mais aussi par les emplois qu’elle va générer. Mais plus concrètement, quel sera notre rôle dans cette grande fourmilière ?

En quelques mots, le Conseil by Egis a pour mission de transformer les besoins générés par les Jeux Olympiques en feuilles de route pour chacun des 37 sites sportifs. Ce mandat englobe toutes les disciplines et les sports qui concourront lors des JO. Les besoins ? Mutualiser un maximum de disciplines dans un même bâtiment afin d’utiliser au maximum les infrastructures sportives existantes. Et ainsi, limiter la construction de bâtiments temporaires et réaliser le moins de travaux possible. Economie maximale : c’est l’enjeu principal de notre travail !

Pour accomplir notre mission, nous nous devons de penser avenir et héritage. Nous nous sommes posé la question suivante : que deviendront ces bâtiments en 2025 ? Comment planifier 37 sites sportifs en intégrant au cas par cas et à moindre coût les besoins des Jeux ? Comment assurer un héritage pérenne des sites post-Jeux, en particulier pour les nouvelles constructions appelées à rester  ?  C’est à ces problématiques que nous nous proposons de répondre.Rudolph Etienne, Directeur délégué
La valorisation de bâtiments existants a commencé à Saint-Quentin-en-Yvelines, à proximité du siège du groupe Egis.

Diogo Taddei, directeur de Mission en collaboration avec Rudolph Etienne, raconte :

© TV78

En d’autres termes, le Conseil by Egis est garant d’une organisation des JO compatible avec les besoins d’héritage de la ville de Paris.

CHIFFRES CLES

  • 37 sites sportifs : c’est le champ d’action du Conseil by Egis
  • 85 % des sports aux JO se joueront dans des bâtiments existants ou temporaires
  • 15 % des sports aux JO se joueront dans des bâtiments neufs prévus à cet effet

Laisser un commentaire