Une première nationale pour les transports d’Aix-en-Provence

Une première nationale pour les transports d’Aix-en-Provence

Dans le cadre de sa mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la création d’une nouvelle ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) du Pays d’Aix, dénommé « l’aixpress », Egis a rassemblé l’ensemble de ses expertises pour accompagner la maîtrise d’ouvrage de l’opération, la Métropole Aix-Marseille-Provence, dans l’achat du matériel roulant électrique et l’adaptation du centre de maintenance.

Longue de 7,2 km, la nouvelle ligne de BHNS doit devenir une artère majeure pour le Pays d’Aix, faisant le lien entre deux pôles d’échanges multimodaux (PEM), les quartiers ouest d’Aix-en-Provence, le centre-ville et les facultés. Ce nouvel équipement de mobilité à plus de 80 % en site propre (voies réservées) représente l’une des opérations majeures de la mandature pour le Pays d’Aix, et porte ainsi des enjeux importants en termes d’image et de technologie. 

Suite à une étude concernant la motorisation du matériel roulant, la Métropole a porté son choix sur l’achat de 15 bus standard (12m) de motorisation électrique par opportunité de recharge (en terminus). Cette solution est notablement innovante pour le territoire du Pays d’Aix : inaugurée en septembre 2019, cette nouvelle ligne de TCSP (Transports Collectifs en Site Propre) serait l’une des premières en France à être équipée d’un bus électrique à opportunité de recharge. C’est la raison pour laquelle cet achat a fait l’objet de réflexions importantes au sein de l’équipe d’AMO d’Egis afin de garantir au mieux le succès attendu de la nouvelle ligne, notamment au niveau d’une technologie non encore éprouvée.

Le choix du montage contractuel s’est porté sur celui d’un marché de performance sur le système global de transport (motorisation du MR et équipements de recharge), incluant la maintenance de l’ensemble de ce système pendant toute la durée de vie du véhicule.

Parallèlement, le centre de maintenance construit récemment doit être adapté. Cette adaptation porte notamment sur :

• La création de postes dédiés à la maintenance de la chaîne de traction électrique dans les ateliers du centre
• L’augmentation de capacité du Poste de Commande Centralisée (PCC) permettant d’assurer le niveau de service attendu au niveau de l’exploitation de la nouvelle ligne.

©Crédits Gautier & Conquet